Enseignant et aide prédicateur évangélique en Angleterre, le futur artiste n'a pas encore véritablement à cette époque étudié le dessin (il ne commencera son vrai apprentissage qu'autour de 1880). Mais il ne peut s'empêcher de dessiner : " Instinctivement, pendant que j'écris, je fais de temps à autre un petit dessin comme celui que je t'ai envoyé l'autre jour. Pas grand-chose d'extraordinaire, mais cela me vient si distinctement, si nettement parfois dans la tête. Je crois que, dans ces moments-là, je pourrais parler d'enthousiasme sur le sujet. Puisse-t-il m'être donné, plus tard, de le faire ", écrit Van Gogh à son frère Théo. Tout au long de sa courte vie, le peintre parsèmera ses innombrables et superbes lettres d'ébauches ou de petites études préfigurant ses toiles. Ces esquisses, les premières connues, sont encore de facture classique. Le jeune Vincent semble pourtant maîtriser la technique : il montre déjà un trait sûr, précis et élégant.

Retour à la page d'accueil
 
Liens externes : Album photo php mysql - Alexandre le Grand - Ephemeride - Antiquités du Louvre