> Ile de la Réunion > Alimentation

On trouve tout ce qu'il faut à la Réunion. La seule différence est que le prix est beaucoup plus élevé. Comme il faut importer beaucoup de choses de la Métropole, la note finale s'en fait sentir.
Si vous allez sur les marchés (Petit Marché au centre de Saint-Denis tous les jours de la semaine) ou au marché le mercredi matin et le dimanche matin en face du Jumbo Chaudron, vous pourrez trouver des prix sensiblement moins cher (surtout des fruits et légumes en fait).

Certaines personnes pensent que l'île de la Réunion est une île paradisiaque où l'on a qu'à tendre la main pour cueillir de quoi manger. Vérité à demi-vrai.
Il est vrai que les Bananes poussent comme des mauvaises herbes. Vous pouvez en acheter pour trois fois rien au marché (un euro le kilo) et si vous connaissez quelqu'un qui a un jardin, ce sera certainement avec joie qu'il vous en donnera (les bananes poussent en régime et quand elles commencent à mûrir, vous vous retrouvez avec dix kilos sur les bras). Elles sont plus petites qu'en métropole.
L'ananas est également un fruit très présent à la Réunion. Il ne s'agit pas du Victoria que l'on connaît en métropole et qui nous est vendu par les pays d'Afrique noire. Il est aussi plus petit et on peut le trouver à un euro au marché.
Noël est la saison des litchis, tout au long du mois de décembre, les prix vont descendre pour atteindre leur prix-plancher vers le 15 (un euro le kilo en 2004). Là aussi, rien avoir avec les litchis que l'on connaît, ils ne sen conservent que peut de temps (un ou 2 jours) et sont très sucrés.

guide de voyage sur l'Océan indien (l'ile de la réunion, Maurice, les Mascareignes, Madagascar)