Ce guide est destiné aux étudiants français ou francophones souhaitant étudier à Erlangen en Allemagne à l'université Friedrich Alexander (Erlangen-Nürnberg) en Bavière (Bayern).

J'ai écrit ce document pour la faculté Marne-la-Vallée et j'ai décidé de la publier sur la toile afin qu'il soit disponible aux étudiants des autres universités. J'ai étudié pendant deux semestres à la faculté technique, ce qui est valable pour celle-ci n'est pas forcément valable pour les sciences humaines.

Présentation de la ville d'Erlangen

L'un des premières choses que vous apprendrez en arrivant, est qu'Erlangen est une ville ouverte qui a accueilli des Hugenots françiais voici quelques siècles.

Napoléon est aussi passé par là, mais le recteur qui nous avait alors expliqué l'épopée du grand homme parlait trop vite à l'époque donc je serai incapable de vous restituer ses propos.

Erlangen est une ville de 100 000 âmes très calme, animé par la faculté et Siemens. Le taux de chômagedoit être frictionnel, le taux de criminalité nul, les incivilités se résumant à traverser en dehors des passages cloutés.

Nuremberg est une ville bien plus grande, plus vivante et plus agitée. Cependant la faculté qui est commune aux deux villes est majoritairement présente à Erlangen (à l'exception de la faculté d'économie). Je ne la décrirai pas parce que je n'y étais qu'en touriste.

La vie de tous les jours

Si vous habitez au centre-ville, pas de problèmes, vous avez à votre disposition tous les commerces disponibles :

Si vous habitez plus au sud, près des facultés techinques (informatique, chimie, physique), il faudra vous déplacer pour vos courses.

Vélo

Erlangen est une ville géniale pour les amateurs de la bicylette. Tout est accessible à vélo, les grandes lignes droites et les routes très larges permettent de circuler aussi, si ce n'est plus aisément que les voitures. Si vous venez sans vélo, ne vous inquiétez pas, vous pourrez trouver quelque chose de roulable pour trente euros.

ECTS

Lors de votre séjour, vous devez réaliser un certain nombre de points. D'habitude, c'est trente points par semestre et donc soixante pour l'année.

Quand vous arrivez , vous allez devoir établier une liste de cours qui soit - grossièrement – équivalente à celle que vous auriez dans votre pays d'origine. Cela est en théorie, car en pratique vous aurez beaucoup de mal à trouver des équivalences, il faut alors que votre université d'origine soit clémente et accepte que le programme ne soit pas exactement identique.

Attention, j'ai rencontré beaucoup d'étudiants que ne faisaient que des cours de langue parce qu'ils n'avaient pas réussi à trouver de concordances. Ils travaillaient 8-10 heures d'allemand ou de langues par semaine ... Cela est intéressant, mais je ne pense pas que leur université ait accepté ces points. De là est né le mythe des étudaitns ERASMUS – fétard, sans devoirs.

Pour trouver la listedes cours que l'université vous propose pour votre semestre, vous devez vous connecter au site Univis : http://univis.uni-erlangen.de. Vous y trouverez tous les cours disponible avec leurs points par composante.

Les points allemands se nomment SWS (Stunden pro Woche pro Semester); ils correspondent aux nombres d'heures de cours par semaine pour un semestre.

D'habitude 1 SWS = 2 ECTS.

Attention toutefois, il arrive que les cours de langue valent moins (6 SWS d'allemand = 9 ECTS).

Travailler et étudier

En Allemagne, il est beaucoup plus courant de travailler parallèllement aux études qu'en France.Vous pouvez trouver des petits boulots à la fac que vous pouvez même faire depuis chez vous. Cela se nomme HIWI. Un étudiante-HIWI travaille quelques heures par semaine (une dizaine) et touche environ 8-9 euros de l'heure (la rémunération peut varier).Ce genre de travail n'est pas imposable, mais n'espérer par travailler 40 heures par semaine, le volume hebdomadaire est limité.

Stage

Ou bienvenu en galère

Pourquoi ? Parce que les stages au sens français n'existent pas en Allemagne ou sont très rares.

Vous pouvez très facilement trouver un stage à la faculté (non rémunéré) et la plupart des étudiants doivent en effectuer un à la fin de leur cursus.

Cependant les entreprises ne prennent pas ou rarement de stagiaires. Elles leur préfèrent les Werkstudent, des étudiants qui travaillent en plus de leurs cours, pendant les jours ou leurs horaires libres (comme HIWI sauf que ces derniers sont limités à la fac).

Cependant, pour avoir trouver difficilement un stage en Allemagne, sachez qu'ils sont très bien rémunéré (800 euros par mois avec la possibilité d'avoir 250 euros d'idemnité si vous n'effectuezpas votre stage dans votre ville de résidence).

Tourisme

Erlangen est très bien positionné géographiquement en Europs. De là, vous pouvez facilement visiter :

Il existe un ticket qui vous permet de voyager pour 22 euros pendant toute uen journée dans toute la Bavière et jusq'uà Salzbourg (valable du lundi auvendredi).

Un autre ticket (28 euros) vous permet de voyager dans toute l'Allemagne (mais cela est seulement disponible les fins de semaine)

Les cours

Entrons dans le vif du sujet : les cours.

Pour ma part; la plupart des cours étaient en langue anglaise. Cela a été un jeu d'enfant de comprendre (95% du cours était directement compréhensible sans l'aide d'un dictionnaire). Ou je l'affirme encore haut et fort : l'anglais n'est qu'un dérivé du français (I am capable to utilise the english language without any effort). Par contre les cours en langue allemande on été autrement plus difficile (je comprenais 10% du contenu ...). Donc attention, les cours en langue allemande vous dmeande un effet supplémentaire de compréhension (dépendant de votre niveau). Pour ma part, pour une heure de cours, 20 minutes étaient ensuite nécessaires en plus pour la recherche de vocabulaire no compris.

Les examens

Les semestres sont très courts en Allemagne.

Le semestre d'hiver a commencé vers le 20 octobre pour se terminer le 20 février. Ensuite, arrive la période des révisions et à la fin les examens.

Attention, la plupart des examens sont .. oraux (mündliche Prüfung). Vous vous retrouvez alors en face du professeur pendant une demi-heure dans son bureau en train de vous questionner pendant qu'un sbire note ce que vous dîtes.

Il y a parfois une délibération puis la couperêt tombe et il vous donne votre note.

Système de notation : 1 est la meilleure note c'est l'équivalent du 18/20 en France, 4 est la note moyenne (10/20), en dessous, vous êtes recalé.

Plus tard, vous passerez au secrétariat pour chercher un certificat (Schein) qui atteste votre note.

Logement

Erlangen est parsemé de logements étudiants. Le prix est très variable, mais j'ai pour ma part payé 165 euros/ moi + 20 euros pour l'électricité pour un 20 m² avec douche et toilettes dans mon palace.

Vous être mêlés aux autochtones et les Erasmus de toutes nationalités. Mais en général, il y a un regroupement des personnes par nationalité (surtout les espagnols et les italiens qui forment des mafias locales).

Les résidences étudaints sont en général bien placées. J'habitais à Erwin-Rommel (www.rommelwood.de) à 30 mètres de la faculté technique.

On avait un accès à internet haut débit pour un 1,50€ par mois (limité à 186 Mo de téléchargement par jour ...)

On avait à notre disposition :

Gastronomie

Ou comment prendre 5 kilos en un semestre

Les Allemands ne connaissent pas autre chose que le porc. Vous aviez dis sortes de saucisses pour uen de boeuf. Manger du boeuf est pêché. Le Rumsteack saignant est un sacrilège. La viande de boeuf comme les pâtes doivent être cuites 30 minutes. Bref, citoyens, à vos casseroles.

Si vous avez des amis allemands, ils pourront vous faire découvrir les petites déjeuners « à l'allemande ». Saucisse blanche bien grasse avec des Bretzels et de la Bière pour les plus courageux.

Inutile de préciser qu'une fois midi venu, l'appêtit n'y est plus !

Restauration

En général, si vous n'aveza pas le temps, vous irez manger au RU local : la Mensa. La nourriture est y passable (la Mensa du centre esttoutefois meilleur que celle du sud), mais le pire est les plateaux-repas à la militaire.

Le prix est légèrement supérieur qu'en France.

Les Bulles

Les Allemands aiment les bulles. Encore plus quand c'est mêlé avec du soda. Les distributeurs de canettes ... enfin il faut être france, les canettes de 33cl ont laissé la place aux bouteilles d'un litre ... sont attaqués à chaque pause.

Ensuite, vous avezdroit à un festival de pschitt dans les amphis. Pschitt à gauche, à droite, en bas, à 13 heures ...

Les Allemands adorent biberonner leurs boissons. Certaons spécimens déglutissent un litre par heure. Les pire est que c'est infâme : jus de pomme à 50% gazéifié, pareil avec le jus d'orange.

Pour en voir parlé avec des spécialistes, il semblerait que les Allemands se désisdratent trois fois plus vite que les Français, d'où leurs besoins de boire (san modération, mais sans alcool).

Note : si vous voulez habiter Erwin-Rommel, il faut que vous sachiez que le gardien (Hausmeister), je ne citerai pas son nom, est un homme particulier. Il semble tout droit sorti d'un mauvais film sur la seconde guerre mondiale. Donc attention, faites un état des lieux pointilleux en arrivant et surtout ne signez pas directement. Sa phrase préférée :

L'étudiant, dans le rôle du l'innocent : « pardon ? »

Le gardien, dans le rôle du goellier : « Vous être en Allemagne, vous devez parler allemand »

Langue française

Attention, chaque français a en lui quelque chose d'inestimable : la langue française. La langue allemande est guturale, « elle ne sonne pas bien ». Lorsque vous parlez français, vous créez l'admiration autour de vous. Les Allemand(e)s rêvent. Elles se rappellent du temps où les soldats de l'armée de Napoléon, de la Grande Armée, s'arrêtaient cinq minutes à leur table, avant de repartir vers d'autres guerres, vers d'autres victoires. D'ailleurs, l'Allemagne est remplie de souvenirs français et surtout du passage de Napoléon : Inéa (Jena), Erfurt,...

Des amis indiens m'ont raconté adorer Alexandre Dumas et ses mousqueraires, d'autes amis m'ont parlé de Balzac, de Romain Rolland, oprix Nobel en 1913...

Des amis roumains et allemande ont entonné la Marseilleise lors de la fête d'Erlangen, la Bergkirchweih ...

Ma professeur d'allemand vantait cette instituion formidable, crée par Richelieu : l'Académie Française.

Ne décevons pas nos voisins, parlons français et parlons un bon français.

Liens externes : 3dsrc.com Album photo php mysql - Alexandre le Grand - Vincent Van Gogh - Ephemeride - Antiquités du Louvre